Bienvenue sur le site de :


Routes anciennes



Page d'accueil Les celtes Les étrusques Les grecs Lexique Contactez - moi


LES CELTES


Le généticien David SYKES a montré que le peuple avec lesquels les bretons avaient le plus d'affinité, était les berbères et que les irlandais étaient proches des portugais. Ceci nous amène à envisager une origine méditerranéenne pour les Celtes.

Selon la version établie, les celtes sont originaires de l'Est de l'Europe, puis vont imigrer vers l'Ouest jusqu'à atteindre la Grande Bretagne pour fuir les romains.

Cette vision ne nous satisfait pas. En effet, elle ne tient pas compte du fait que Celtes et Grecs ont une origine commune comme l'ont montré les travaux de Bernard Sergent. Par exemple, il y a de nombreuses occurences du chiffre neuf dans les deux cultures.

De plus, Mathieu Aref dans son ouvrage Myceniens = Pelasge a relevé des similitudes entre les langues Celtes et la langue Pelasge.

Notons également que les objets découverts dans le Hallstatt présentent de nombreuses caractéristiques illyriennes.

L'influence illyrienne sur la culture ainsi mise à jour est un des éléments qui nous ont amenés à envisager une origine pelasgique des celtes orientaux.

Ceci nous amène à proposer le schéma selon lequel les Celtes sont originellement des pélasges résidant en Grèce ayant immigrés soit vers le nord pour peupler l'Est de l'Europe, soit vers l'Ouest pour se retrouver en Bretagne et en Grande Bretagne.

Il y a de nombreuses similitudes entre les cultures berbère et bretonne : les danses, la musique (le chanteur Idir a assimilé le chant d'Alan Stivell à un rythme kabyle), la décoration des maisons avec les portes peintes en bleu par exemple. On retrouve dans les deux cultures le dicton tuer deux oiseaux avec une seule pierre, pour dire faire d'une pierre deux coups.

Il y a des megalithes à la fois dans les pays celtiques et en Afrique du Nord. Ceci confirmerait l'origine méditerrannéenne des celtes : les berbères seraient une tranche ayant migré en Afrique, du peuple préceltique indo - européen.